Tout arrive…

11 novembre 2012

Le dépanneur du gaz… doit se faire dépanner en urgence 😉


Vous avez ce genre de papier…

18 octobre 2012

Dans votre boîte aux lettres…

Et qui font tout…

Pour éviter… toute confusion 😉


Euh, finalement…

1 août 2012

J’ai plus envie d’y aller, à l’hôpital 😉


Ma prostate se rappelle à mon bon souvenir…

1 juillet 2012

Vous qui suivez ma vie avec tant de fidélité vous souvenez sans doute des épisodes précédents ici et

Et bien, j’ai remis le couvert, avec un plus : la découverte des urgences !

Tout commence la semaine dernière avec un grand coup de fatigue et déjà une première alerte la nuit de jeudi à vendredi où j’ai très mal dormi en me réveillant plusieurs fois pour aller pisser. Le vendredi, je dois avoir une sale gueule qui inquiète ma collègue de bureau, mon directeur, jusqu’à la DRH qui me colle dans un taxi en me disant de rentrer chez moi et d’aller voir mon médecin. Ce que je fais en fin d’après-midi… mais j’oublie sans doute d’insister sur mes problèmes de pipi puisqu’il me prescrit des analyses que nous reverrons en début de semaine prochaine.

Nuit de vendredi à samedi, rebelote avec des mictions difficiles et douloureuses. Je fais ma prise de sang.

Coup de téléphone vers 15 heures : c’est une biologiste du labo qui m’appelle pour me demander si mon médecin m’a prescrit des antibiotiques… Non. Elle me dit alors que mon taux de globules blanche est haut ce qui laisse une bonne présomption d’infection urinaire. Elle me maile les résultats disponibles (la prise de sang mais pas l’analyse d’urines) et me conseille de boire beaucoup et d’aller aux urgences si j’ai trop mal.

Je laisse encore passer la nuit de samedi à dimanche (à pas dormir et pisser douloureux). Le dimanche matin, ça semble aller mieux : mictions plus longues et moins douloureuses… jusqu’à ce que je trouve des trucs dans mon urine, pardonnez- moi l’image crue :

Là, je m’inquiète et me décide à partir pour les urgences de l’hôpital Saint-Joseph où je me retrouve à attendre, ce qui ne serait pas un problème si je ne retrouvait comme par hasard mon problème de pipi douloureux et hyper-parcimonieux…

Mon joli bracelet  (pas le bleu : celui-là, je l’avais déjà : c’est ma montre 😉 ) :

Je finis par voir le médecin qui me prescrit un antibiotique probabilistique (je joue aux dés avec ma prostate ;-)) à revoir avec mon médecin quand j’aurais mes résultats complets, une échographie (des fois que ma prostate me fasse un enfant dans le dos 😉 ) et reprendre rendez-vous avec mon urologue…

Je ressors 3 bonnes heures après être entré; les gens (la personne de l’accueil, les infirmières, le médecin) ont été super gentils… sauf la dernière personne que j’ai vue en sortant (pourtant, j’avais attendu gentiment qu’elle finisse de s’envoyer sa bouteille de flotte pour ne pas la prendre par surprise [la prochaine fois, je te raconte pas le choc qu’elle aura !]), l’administrative de l’étape : ni « bonjour », ni « merci, ni « au revoir », seulement un « vouzavépalafeuillros ? »… ben non, je l’ai pas la « feuille rose » dont je ne sais pas à quoi elle peut bien servir, le médecin m’a juste dit de dire qu’il s’agissait d’une « consultation simple »…

Bon… à sa décharge (sic, elle faisait vraiment pas envie 😉 ), quand on doit sortir des feuilles comme celle-là, on pourrait presque comprendre 😉

Je rassure tout le monde : je vais mieux.

Bref, j’ai passé mon après-midi aux urgences 😉

[MÀJ du lundi matin] Ça ne va pas si mieux que ça : j’ n’ai pas dormi de la nuit à cause de ces foutues envies de pisser incessantes et douloureuses. Je viens de passer chez mon médecin et suis arrêté pour 3 jours.

Je garde le moral !


Urgence pour un concert ?…

24 juin 2012

N’hésitez pas à contacter un guitar-hero ! 😉


En cas d’urgence…

11 mars 2012

C’est par ici 😉


Pas d’urgences ? Il est vrai qu’à ces âges…

21 décembre 2011

On n’est plus trop pressé 😉


%d blogueurs aiment cette page :